top of page

Mille questions entre Tartous et Belleville

Le vendredi 6 avril, les élèves de la classe de Marion Fellrath de l'école 104 de Belleville ont eu l'opportunité de rencontrer leurs camarades des classes de CM1, CM2 et 6ème de l'école de Tartous en Syrie lors d'une visioconférence organisée par Madame Taha.


© Les Héritiers du Castellas


Cette visioconférence a suscité un vif enthousiasme parmi les élèves de Belleville, qui avaient préparé de nombreuses questions pour élèves syriens. Ils ont notamment été impressionnés par la présence d'une grande piscine à l'école de Tartous.


Après que chacun s’est présenté, les questions ont fusé : quels sont les repas servis à la cantine de l'école en Syrie, de quoi sont fait les cours de sport, quelles sont les activités extrascolaires, y-a-t-il des sorties culturelles organisées par l'école de Tartous, etc. Les élèves syriens avaient préparé leurs réponses, avec des photos de divers sites tels que le château d'Alep, le Krak des chevaliers, le site d'Amrit, le village de Maaloula près de Damas, ainsi que le musée de Tartous.


Naturellement, les deux classes ont échangé sur les matières étudiées dans leurs écoles et les différences entre les deux programmes scolaires. Les élèves syriens ont particulièrement impressionné la classe française par leur capacité à manier sans difficulté le français, l’anglais, l’espagnol et évidemment l’arabe !


Parmi les autres sujets partagés, la participation des élèves français à l’Odyssée des océans et le nettoyage de la Seine en prévision des Jeux Olympiques (voir le post qui est y consacré), les différentes visites de sites patrimoniales ou leur récente excursion à La Rochelle à la rencontre d'une navigatrice, le projet informatique de la classe de Tartous, une petite voiture programmée en langage Python qui a suscité l'admiration de leurs camarades, ont également donné lieu à de riches échanges.


Dans le contexte actuel particulièrement difficile au Moyen-Orient, ce moment de rencontre entre des enfants de cultures et d’horizons différents est une note d’espoir pour un futur plus apaisé. C’est une fois de plus la démonstration que l’ouverture à d’autres patrimoines pour leur meilleure compréhension est gage de paix entre les peuples. C’est ce à quoi s’attache Histoire & Civilisation.


24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page