top of page

Une avant-première au Silencio qui va faire grand bruit

Le samedi 25 mai, loin des rivages de Cannes, Héritage & Civilisation a organisé au cinéma Silencio des Prés une avant-première du film de Christophe Raylat, Aux sources de la mer d’Aral, du désert aux glaces, en présence notamment de Cédric Gras dont ce film retrace le périple depuis la mer asséchée jusqu’à l’un des plus grands glaciers, sensé l’alimenter.


© Les Héritiers du Castellas


Ce sont des images de fin du monde climatique que la centaine d’invités a pu découvrir à l’occasion de la projection de ce documentaire de 52 minutes dans la salle du Silencio des Prés. Récit tout à la fois objectif et poétique, traversant les déserts et les champs de coton, mettant en valeur les nombreux travaux d’irrigation qui viennent détourner les eaux autant que les ruines antiques de cités en plein désert aux canaux remplis de sable, faisant la part belle aux témoignages locaux ou recourant à des images d’archives criantes de contraste, ce film permet de comprendre ce qui a conduit à ce drame écologique.

 

Au cours de chacune de ses étapes, Cédric Gras, écrivain, documentariste, reporter et ambassadeur d’Héritage & Civilisation, explique de manière extrêmement pédagogique le processus qui a conduit à cette disparition, malgré les alertes bien en amont, les signes avant-coureurs sur le terrain ou la progression inexorable de l'assèchement.

 

À l’issue de la projection, Lara Scarlett-Gervais, Présidente et fondatrice d’Héritage & Civilisation, et Cédric Gras ont pu longuement échanger avec la salle. C’est ainsi qu’ils ont expliqué tout ce que ce documentaire pouvait apporter au programme Odyssée, et cela à deux niveaux. D’une part, c’est évidemment l’occasion de travailler sur le patrimoine naturel qu’il nous faut protéger. Et l’exemple de la disparition de la Mer d’Aral est particulièrement saisissant si on le projette sur le terrain des transformations actuelles du climat mondial.

 

D’autre part, c’est aussi l’opportunité pour les élèves, et notamment dans les zones d’éducation les plus sensibles, de rentrer en contact avec des personnalités inspirantes et emblématiques d’une grande cause. Marion Fellrath, enseignante à Belleville, a tout particulièrement souligné ce bénéfice pour des enfants trop souvent laissés pour compte et qui se sentent ainsi formidablement considérés. Elle a cité par exemple la rencontre avec le navigateur François « Fanch » Guiffant (ambassadeur de Heritage & Civilisation).

 

Sensibiliser les plus jeunes aux enjeux de tous les patrimoines et contribuer à construire les adultes qui auront à bâtir le monde de demain avec intelligence, tolérance et créativité pour être au service de la Paix, c’est bien là la mission essentielle d’Héritage & Civilisation et de ses ambassadeurs.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page