top of page

👀TĂ©moignage de notre partenaire : Myriam Goetz-Rahgoshay

DerniĂšre mise Ă  jour : 27 juin 2022

Notre prĂ©sidente Lara Scarlett-Gervais a rencontrĂ© et dialoguĂ© avec Mme Rahgoshay, Directrice de l’EcomusĂ©e du Dr Rahgoshay, Ă  TĂ©hĂ©ran.


Depuis plus de trente ans, Mme Rahgoshay dirige, au sein de sa structure, le projet centrĂ© autour de 150 poupĂ©es ethniques, vĂ©ritables Ambassadrices de la Paix et de l’AmitiĂ©. Son engagement en faveur du dialogue interculturel entre la France et l’Iran est un exemple de diplomatie culturelle.

Par sa collaboration avec notre association et ses actions quotidiennes, Mme Rahgoshay diffuse un message fort de paix et d’attention envers les diffĂ©rents patrimoines culturels.


Bonjour, je suis Myriam Goetz-Rahgoshay, française, je vis Ă  TĂ©hĂ©ran en Iran oĂč depuis 30 ans, je mĂšne de nombreuses actions dans le cadre de l’Enseignement du FLE et de mes fonctions de Directrice de l’EcomusĂ©e du Dr Rahgoshay Ă  Badrood (province d’Ispahan). Ce musĂ©e est un vĂ©ritable outil pĂ©dagogique au service de la sauvegarde du Patrimoine et de la promotion de l’IdentitĂ© Nationale.


Je me suis engagée à initier les jeunes générations à leur culture traditionnelle pour ne pas perdre les acquis de la civilisation iranienne au profit des cultures importées.


Ainsi toutes nos activitĂ©s Ă©ducatives et culturelles ont toujours eu pour objectif de crĂ©er des espaces de libertĂ©, d’expression et de collaboration qui stimulent l’engagement des petits et des grands. Nous collaborons trĂšs activement avec des universitĂ©s et des associations culturelles dans le monde entier et recevons trĂšs rĂ©guliĂšrement au MusĂ©e des universitaires, artistes, poĂštes, musiciens, peintres, Ă©crivains, VIP
iraniens et Ă©trangers.


ConformĂ©ment au slogan d’ICOM pour la JournĂ©e Mondiale des MusĂ©es en Mai 2022 relatif au Pouvoir des MusĂ©es, je peux attester que la prĂ©sentation de nos collections,

l’organisation de multiples Ă©vĂ©nements festifs traditionnels comme Norooz, Mehregan, Yalda ou culturels parmi tant d’autres, comme les hommages aux poĂštes Mowlana, Saadi ou Hafez, les JournĂ©es Mondiales de l’Enfance et de la Paix
, auxquelles s’ajoute toute une palette de cours et d’ateliers ont dĂ©multipliĂ© la trĂšs large expĂ©rience pĂ©dagogique de l’EcomusĂ©e du Dr Rahgoshay et permis l’échange, le partage, la communication et une rĂ©elle prise de conscience de la nĂ©cessitĂ© de mettre en valeur un tissu social, en rĂ©tablissant un sentiment d’appartenance collective, dans le but de façonner une sociĂ©tĂ© civile plus informĂ©e et plus engagĂ©e.


La participation et l’engagement des enfants sont favorisĂ©s car tous ces enseignements, dans des disciplines d’éveil interactives trĂšs variĂ©es, rĂ©pondent Ă  leur curiositĂ© et Ă  leur demande Ă  la diffĂ©rence des programmes scolaires imposĂ©s.


Nous avons trouvĂ© l'opportunitĂ© de vĂ©nĂ©rer le passĂ© et en particulier les ancĂȘtres de cette communautĂ©, en gĂ©nĂ©rant une nouvelle impulsion pour prĂ©server et garantir la pĂ©rennitĂ© des anciennes traditions qui appartiennent aux valeurs sociales culturelles et Ă  la mĂ©moire collective de la rĂ©gion.

Toutefois l’enjeu essentiel de toutes nos activitĂ©s Ă©tait d’initier un processus de consolidation de la paix entre les genres, les gĂ©nĂ©rations, les nationalitĂ©s et les cultures.

Notre deuxiĂšme objectif Ă©tait de mettre l'accent sur le rĂŽle des mĂšres au sein de la famille, dans le cadre du processus de sensibilisation Ă  une culture de la paix.



L’objectif Ă©tant clairement dĂ©fini, l’EcomusĂ©e du Dr Rahgoshay pouvait lancer son nouveau projet intitulĂ© "L'histoire de Badrood Ă  travers des poupĂ©es traditionnelles cousues main". Ce projet ambitieux s'articule autour 150 poupĂ©es ethniques en chiffons qui racontent aux enfants l’histoire de leur communautĂ©.

Ce sont des figurines en tissu et des jouets pour enfants.


Nous voulions donner à nos aïeux des occasions d'interagir avec les jeunes et de leur transmettre leur vécu, leur histoire. Nous avons aujourd'hui une collection de plus de 150 poupées placées dans leur environnement local (maison, atelier ou marché). Ces poupées sont visibles dans 34 maisons de poupées miniatures avec mobilier, luminaires et accessoires, disposées sur des étagÚres en bois recouvertes de torchis, un matériau de construction collant fait de terre humide, d'argile et de paille. Ces lieux témoignent de la vie quotidienne des artisans.

Ce projet qui rappelle l’histoire d’une communautĂ© toute entiĂšre est unique en son genre en Iran !

Il a permis de rapprocher les gĂ©nĂ©rations actuelles et futures, de crĂ©er une nouvelle solidaritĂ© et d’encourager Ă©galement la construction d’un sentiment identitaire.


Mais bien au-delĂ , il a ouvert la voie Ă  la promotion du dialogue interculturel, par l’envoi dans le monde entier, d’un couple de ces poupĂ©es ethniques au titre d’Ambassadrices de la Paix et de l’AmitiĂ©, qui Ă  ce jour ont fait une centaine de voyages dans plus de trente pays et sur les cinq continents et sont prĂ©sentĂ©s dans les collections d’une dizaine de musĂ©es de rĂ©putation internationale.



Notre musĂ©e a Ă©tĂ© gratifiĂ© pour la septiĂšme fois du prix de Premier MusĂ©e PrivĂ© en Iran dans la catĂ©gorie « Promotion et sauvegarde du musĂ©e et de la culture iranienne, dĂ©cernĂ© par ICOM, Association Mondiale des MusĂ©es et l’Unesco l’occasion de la JournĂ©e Mondiale des MusĂ©es le 18 Mai dernier.


Cette distinction a fait l’objet de communications trĂšs diverses en Iran et dans le Monde entier, grĂące Ă  un entretien en ligne sur la Radio Culture Iranienne le 20 Mai , Ă  ma participation Ă  deux confĂ©rences au MusĂ©e National et au Palais de Niavaran Ă  TĂ©hĂ©ran et aussi Ă  des communications sur les rĂ©seaux sociaux qui ont Ă©tĂ© adresses en France Ă  des VIP culturels mais aussi au MinistĂšre de l’Education Nationale et aux dĂ©putĂ©s reprĂ©sentant les Français rĂ©sidant en Iran et en Asie Centrale, et Ă  la PrĂ©sidente de la Commission de l’AmitiĂ© France -Iran, Mme Anne Genetet.


Mon partenariat avec l’Association HĂ©ritage et Civilisation, Ă©tablie Ă  Paris, en Iran et dans tous les pays de l’Asie centrale permet de conforter ce dialogue entre les civilisations, les cultures et les peuples du monde entier, basĂ© sur la comprĂ©hension et le respect mutuel.


Notre projet commun OdyssĂ©e, dĂ©ployĂ© dans plus de 23 pays qui concerne dĂ©jĂ  plus de mille Ă©lĂšves, favorise aussi le rayonnement de la francophonie, qui est ici notre outil de coopĂ©ration culturelle pour Ă©duquer des Citoyens du Monde qui, conscients de leur identitĂ©, comprendront mieux la diversitĂ© culturelle et pourront vivre en cohĂ©sion harmonieuse, facteur primordial et nĂ©cessaire pour le maintien d’une paix durable, ce qui vient confirmer encore ici un autre aspect du pouvoir des musĂ©es.

63 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page