top of page

L’Odyssée en Syrie, saison 3

Pour la 3ème année consécutive, Lara-Scarlett Gervais, Présidente et fondatrice d’Héritage & Civilisation, s’est rendue à la rencontre des classes qui déploient le programme Odyssée en Syrie. Cela a été l’occasion pour elle de former les professeurs nouvellement investis dans le programme, d’identifier de nouveaux besoins mais aussi d’aller à la rencontre de nouvelles écoles souhaitant s’inscrire dans le programme éducatif.


© Lara-Scarlett Gervais


« Depuis la création d’Héritage & Civilisation puis le déploiement opérationnel du programme Odyssée en Syrie, j’ai un attachement tout particulier pour ce pays durement frappé ces dernières années mais aussi et surtout pour cette population résiliente qui accorde une importance toute particulière à l'éducation de leurs enfants » déclare d’emblée Lara-Scarlett. Entre Tartous et Alep, le programme Odyssée est mis en œuvre depuis plusieurs années avec des échanges réguliers entre les classes d’autres pays, comme cela a été le cas pendant sa visite entre des élèves de Tartous et ceux de l’école de Paris.

 

Mais la situation reste particulièrement fragile : « devant les difficultés de vie en Syrie, certains des enseignants de la première heure ont été contraints de quitter le pays. » Certes, cela ne se fait pas nécessairement au détriment du programme Odyssée puisque ceux-ci l’exportent dans leur nouvelle classe, comme Nour, désormais enseignante au lycée français Daniel Mitterrand à Suleymaniye. Toutefois, il s’agit d’accompagner leurs successeurs. « Mon rôle est alors de les former pour qu’ils s’approprient les différentes séquences du programme. Et je ne rencontre que des personnes toujours plus investies en dépit des difficultés » poursuit Lara-Scarlett. Ces difficultés sont aussi l’occasion de mettre en lumière des besoins nouveaux pour répondre aux attentes d’une population qui accorde une grande importance à l’éducation de leurs enfants et notamment à l’apprentissage du français.

 

Enfin, par son réseau et ses rencontres, Lara Scarlett a exploré de nouveaux partenariats durant son séjour syrien. Elle a ainsi rencontré Monseigneur Masri, évêque d’Alep, qui est chargé des établissements catholiques de la ville, pour certains francophones, prémices à de prochaines collaborations.


© Lara-Scarlett Gerbais


Au-delà de ce travail de fond sur le terrain, cette visite a aussi, comme d’habitude, donné lieu à quelques moments rares. C’est ainsi qu’un échange entre des classes d’Alep et de Lyon s’est fait pour partie en arménien, langue maternelle de l’enseignante lyonnaise et parlée par certains élèves syriens. C’est une nouvelle démonstration de la dynamique d’ouverture du programme Odyssée.


14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page