ADRESSE

HERITAGE & CIVILISATION

5 rue des Moines

75017 Paris

FRANCE

 

contact@heritagecivilisation.com

 + 33 (0)7 87 41 11 51

L’association s’est donnée pour mission de transmettre le patrimoine de manière vivante et pédagogique. 

NOUS
ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER
ACCES RAPIDE

Nos actualités   I   Presse   I   Partenariats   I   Contact   I   Plan du site

Ministère de la Culture, République Française
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
Faites-un-DON.png

© 2020 H&C I Alexandre Cousinier. Tous droits réservés I Mentions LégalesContact

Daisy d'Errata & Karl Zéro - Les visages d'ODYSSÉE

[ EXPOSITION ODYSSÉE ] Aujourd’hui, volet particulier pour la série « Les visages d’Odyssée » consacré aux participants de l’exposition Odyssée puisque ce n’est pas quelqu'un que nous allons vous présenter, mais plutôt laisser une personne présenter le duo qu’elle forme avec Karl Zéro : il s’agit de Daisy d’Errata.


« Notre premier métier ! 1980 : Karl et moi sommes encore au lycée, où nous nous sommes rencontrés. Karl dessine déjà, illustrant les articles d’un fanzine underground, Jalons, auquel je collabore également. La bande dessinée c’était le cinéma des années 80 ! L’horizon insurpassable ! Tout était une question de « bonnes » rencontres ! Il suffisait de parler, d’être convaincant et hop on était engagés ! Plus facile de faire ses preuves à l’époque ! Karl est édité pour la première fois dans Métal Hurlant, et je deviens sa coloriste ! Premier métier commun ! Et premier Festival de la Bande Dessinée à Angoulême, avec nos nouveaux amis : Dodo et Ben Radis, Vuillemin, Loustal, Margerin, Chaland et Cornillon. Quand mon amie Lara Scarlett m’a parlé de son projet, il m’a paru évident que nous devions y participer : un pari fou ! Comme si c’était hier, que le trait n’avait pas changé, et que la joie de poser des couleurs serait intacte ! Karl, qui n’avait pas touché à ses crayons depuis presque 40 ans a ronchonné...et on l’a fait ! », Daisy d’Errata, janvier 2019.


Alice & Lounès