ADRESSE

HERITAGE & CIVILISATION

5 rue des Moines

75017 Paris

FRANCE

 

contact@heritagecivilisation.com

 + 33 (0)7 87 41 11 51

L’association s’est donnée pour mission de transmettre le patrimoine de manière vivante et pédagogique. 

NOUS
ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER
ACCES RAPIDE

Nos actualités   I   Presse   I   Partenariats   I   Contact   I   Plan du site

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
Faites-un-DON.png

© 2020 H&C I Alexandre Cousinier. Tous droits réservés I Mentions LégalesContact

Conférence:Après 1 siècle de coopération entre les chercheurs français et syriens, où en sommes nous

Mis à jour : 16 août 2019

En avril 2018, durant l’exposition Alâthar : seul(e) après Daesh, une conférence sur la coopération franco-syrienne en archéologie a fait intervenir deux experts sur le patrimoine : Pierre Leriche et Komait Abdallah. Dans le cadre de la semaine de la francophonie, les travaux de ces chercheurs mettent en valeur l’ancienneté de la coopération entre la France et la Syrie.

Pour animer cette conférences, deux intervenants ont répondu présents. Monsieur Pierre Leriche, directeur de recherche émérite au CNRS-AOROC, est responsable scientifique du programme Archéologie urbaine de l’Orient hellénisé. C’est en tant que directeur des fouilles d’Europos Doura en Syrie qu’il est intervenu. De son côté, Monsieur Komait Abdallah, archéologue et chercheur de la DGAM (Direction Général des Antiquités et des Musées), a également présenté son travail.

Après plus d'un siècle de coopération entre les chercheurs français 🇫🇷 et syriens 🇸🇾, ou en sommes nous aujourd'hui?La conférence conduite au musée d'Angoulême le 23 mars a tenté de répondre à cette question.



La conférence proposait un état des lieux des rapports entre les experts franco-syriens de l'archéologie. Ce fut l’occasion d’évoquer l’influence d’Ernest Renan sur l’institution de cette discipline proche-orientale et des Accords Sykes-Picot 1916partageant les territoires non turcs de l’empire ottoman. Ensuite, Monsieur Leriche et Monsieur Abdallah ont rappelé les conséquences de l’occupation par Daesh des sites archéologiques.




En conclusion, les deux experts rappellent qu’à la DGAM, sous l’impulsion de la France, les directeurs parlaient français, et qu’il y a une volonté de documenter, restaurer, consolider le patrimoine malgré les combats. Leur plaidoyer pour l’avenir de la diplomatie culturelle française invite à préserver l’atout de notre expertise et des liens humains tissés depuis plus d’un siècle, par-delà les tensions politiques.

Merci à la mairie d'Angoulême pour son soutien dans la réalisation de cette conférence, à Emilie Salaberry et à toute son équipe, et plus particulièrement au Maire d'Angoulême, Xavier Bonnefont.







#Syrie #archéologie #KowaitAbdallah #PierreLeriche #conférence #Angoulême #DGAM

0 vue