conférence : Trafic des biens culturels, quels moyens de lutter contre la perte de notre patrimoine?

Le 28 juin 2019, Héritage & Civilisation avait le plaisir d'accueillir, à l'occasion de l'exposition ALÂTHAR, Seul(e) après Daesh de Lara-Scarlett Gervais dans la Mairie du IVème arrondissement, deux conférenciers autour du thème du trafic de biens culturels: Mme Laure Chevallier et M. Yann Brun.


M. Brun, Conseiller Sûreté pour l'Inspection du Patrimoine, a présenté les enjeux de ce trafic et les moyens de lutte mis en œuvre.

En évoquant les "antiquités de sang" - terme calqué sur les "diamants de conflit" (Blood Diamond) des guerres civiles africaines-, il a retracé la chaîne complexe des trafics d’œuvres d'art en zone de guerre : du service de Daesh spécialisé en pillage de sites archéologiques irakiens et syriens, aux pays collectionneurs, en passant par les pays intermédiaires (souvent eux aussi touchés par le trafic de leurs artefacts, comme le Liban ou l'Egypte). Il a aussi rappelé quelques actions des services de lutte contre le trafic (par l'OCBC en France, Europol ou Interpol pour la zone européenne et l'international) et les avancées législatives en matière de prévention. Cette intervention a permis de constater que le domaine juridique prend de plus en plus en compte la nature spécifique du crime de trafic d'art ; en témoigne le chef d'accusation de crime contre le patrimoine de l'humanité retenu par la Cour Pénale Internationale contre Ahmad Al Faqi Al Mahdi.


Mme Chevallier a exposé quelques moyens de prévention du trafic de biens culturels en lien avec son travail sur la provenance et la traçabilité des œuvres.

Elle a insisté sur la nécessité de publier, au sens large : par des photographies des œuvres, des fiches, des rapports de condition, des inventaires. De la précision des informations relevées par les propriétaires et conservateurs, notamment des photographies avant et après une restauration par un expert, dépend l'identification précise de l'œuvre, facilitant ainsi sa restitution. En présentant les outils actuels de restitution des artefacts, elle a mis en avant l'importance du partage des données entre les organismes internationaux spécialisés, ainsi que le travail de sensibilisation auprès des professionnels du milieu afin qu’ils s’intègrent pleinement aux actions de lutte contre ces trafics.


Mme Lara Scarlett-Gervais, présidente de l’association Héritage & Civilisation, a clos cette conférence en témoignant de la situation préoccupante du Moyen-Orient où elle a vécu en zone de guerre.

Présente lors de la redécouverte par les archéologues de la cité de Palmyre après son occupation par l’Etat Islamique, la photographe a eu accès aux actes administratifs produits par Daesh pour organiser soigneusement le pillage et le trafic des richesses culturelles de la Syrie. Elle a également participé à l’évacuation des œuvres du musée de Palmyre et tenait à saluer le courage et le dévouement de l

équipe de la Direction Générale des Antiquités et des Musées (DGAM) qui s’en est chargée dans des conditions extrêmement périlleuses. Son intervention s’est terminée sur son témoignage du ressenti des locaux face au trafic de leur patrimoine au cœur du conflit civil qui déchire leur pays.


Mahaut & Alice

ADRESSE

HERITAGE & CIVILISATION

5 rue des Moines

75017 Paris

FRANCE

 

contact@heritagecivilisation.com

 + 33 (0)7 87 41 11 51

L’association s’est donnée pour mission de transmettre le patrimoine de manière vivante et pédagogique. 

NOUS
ABONNEZ-VOUS A NOTRE NEWSLETTER
ACCES RAPIDE
Ministère de la Culture, République Française

Nos actualités   I   Presse   I   Partenariats   I   Contact   I   Plan du site

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Twitter Icon
Faites-un-DON.png

© 2020 H&C I Alexandre Cousinier. Tous droits réservés I Mentions LégalesContact