ūüöÄCap sur le B√©nin, un interlocuteur privil√©gi√©

Mis à jour : mars 11


Cette ann√©e, nous avons la chance d'accueillir 6 classes originaires du B√©nin, qui s'est montr√© tr√®s int√©ress√© par le projet Odyss√©e ‚õĶ.


De plus, nous pouvons c√©l√©brer un jumelage avec des classes francophones d'√©tablissements tr√®s divers, tant par leur situation g√©ographique, que par leur type. ūüĎ≠ūüĎ≠ūüϨ


ūüĒć En effet, nous avons certes une classe au Lyc√©e fran√ßais Montaigne de Cotonou, mais nous en avons √©galement 3 dans l'Ecole Primaire Publique de Boriyour√©, gr√Ęce √† notre r√©f√©rent √©coles publiques, Salifou Takouanou, ainsi que 2 issues de l'initiative SOS Villages d'enfants √† Abomey-Calavi. ūüôĆ




De la m√™me fa√ßon que des classes sp√©cialis√©es font partie du programme en France, la rencontre de l'autre passe aussi par la mixit√© sociale. Le patrimoine est, quoiqu'il arrive, un enjeu universel. ūüĆćūüĆéūüĆŹ


ūüíĽ ūüĆź A l'instar des √©l√®ves limougeauds, les enfants ont commenc√© √† se pr√©senter en vid√©o sur le forum et √† publier leurs autoportraits. Ils ont d'ailleurs d√©but√© les √©changes par visioconf√©rence au d√©but du mois.


Un exemple dans ce reportage de France 3 Nouvelle Aquitaine ! ūüĎá


#International #Bénin #Autoportrait

41 vues0 commentaire