top of page

Bénévole : un investissement qui n'a pas de prix !

Une association comme Héritage & Civilisation a besoin d’expertises comme toute organisation structurée : ressources humaines, finances, informatique, communication, etc. Les fonds de l’association étant en priorité destinés à la réalisation de son cœur d’activité, vers les classes, les enseignants, les institutionnels en priorité, il est alors nécessaire de pouvoir compter sur l’engagement de bénévoles. Trois questions à Céline qui s’investit aux côtés de la Présidente depuis deux ans.


(c) ONaCVG


  1. H&C : Pourquoi t'es-tu investie en tant que bénévole dans l'association Héritage & Civilisation ? Céline : Je cherchais lors de la rentrée 2022 une association dans laquelle m’engager en tant que bénévole et je suis tombée sur un article du journal de ma commune citant Héritage & Civilisation comme partenaire de certaines classes de primaire. Sensible aux sujets concernant les enfants, je suis allée sur le site internet de l'association où j'ai été captivée par l'aventure menée par Lara-Scarlett au service de son projet de sensibilisation des jeunes générations à leur patrimoine de proximité dans un objectif de dialogue interculturel. Ce projet avait beaucoup de sens pour moi, et je l'ai trouvé très innovant dans sa forme. J'ai ensuite simplement contacté Lara-Scarlett par mail.

  2. H&C : Quelles sont tes missions au sein de l'association ? Céline : Lorsque je suis arrivée à l’automne 2022, l’association cherchait à se restructurer après les années Covid, donc mes missions étaient très diverses mais d’ordre administratives, en soutien à la Présidente :  dépôt marque INPI, création charte pour les comités, création lettres-type, recherche local, mise à jour de documents, un peu de ressources humaines… puis dernièrement le dépôt de subventions publiques et privées est ma mission principale…maintenant une équipe dédiée a été mise en place. Il y a toujours beaucoup de sujets en cours…tous très intéressants

  3. H&C : Comment s'organise le travail de bénévole dans ta vie personnelle ou professionnelle ? Céline : Le travail de bénévole est évidemment très libre dans son organisation. J’essaie de prévoir une à deux journées par semaine où je suis disponible pour l’association, mais je ne suis pas présente pendant les vacances scolaires. Le travail à distance facilite évidemment l’implication et Lara-Scarlett est toujours connectée !

 



49 vues0 commentaire

Comments


bottom of page